Entrez en paix et partager le savoir utile inch'Allah !!!
 
AccueilPortailCalendrierGalerieFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Israël impliqué dans l'attentat d'Hariri ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nourislam
Webmaster
Webmaster
avatar

Nombre de messages : 305
Date d'inscription : 14/04/2007

MessageSujet: Israël impliqué dans l'attentat d'Hariri ?   Lun 28 Mai - 22:50

Israël impliqué dans l'attentat d'Hariri ?




Une cellule du Mossad au Liban . Evil or Very Mad

POUR CEUX QUI VEULE SAVOIR POURQUOI L' ATTAQUE DU LIBAN

"
Le Liban présentera une plainte contre Israël devant le Conseil de sécurité " à la fin de l'enquête relative à la découverte d'une cellule armée et financée par l'État hébreu, a déclaré le Président Lahoud le 18 juin 2006

Les faits :

Les services de renseignements de l'armée libanaise ont démantelé le 13 juin 2006 un réseau du Mossad, à Saïda, au sud du Liban . Sa spécialité : l¹attentat à la voiture piégée.
Le chef du groupe terroriste, Mahmoud Rafeh, a été arrêté ainsi que deux de ses complices.

C'est un Druze libanais, ancien officier dans les milices pro israéliennes du Général Lahad, ancien des Forces de sécurité libanaises (FSI).
L'armée libanaise a découvert dans sa cave la panoplie du parfait espion : un ordinateur et des caméras en provenance d¹Israël, des tenues militaires libanaises, des téléphones cellulaires avec des lignes internationales, un décodeur permettant de lire sur un écran de télévision des messages codés, des faux papiers, des portraits d'épouses fictives israéliennes.


Mahmoud Rafeh a été recruté en 1994 par le Mossad sur les conseils d'Alameddine Badaoui, responsable de sécurité de l'ex-armée du Liban-Sud. Il a été formé en Israël et dans un pays étranger (non précisé) , puis renvoyé au Liban en 2000 « pour mettre en place des réseaux chargés de l'exécution d¹opérations ».
Il est bien sûr interdit d¹en déduire qu¹il pourrait y avoir parmi ces groupes terroristes dormants celui qui a tué Rafic Hariri,mais tout y fait penser ...


Quel est le rapport entre cette affaire et la mort d'Hariri ?

Sur le papier aucun,mais la découverte de cette cellule libanaise,fait penser qu'il pourrait très bien y en avoir d'autres ... et que ces cellules pourraient très bien avoir réalisé l'attentat dans le seul but de"mouiller" la Syrie .

Suivant cette hypothèse : deux possibilités :

une cellule faite de libanais qui assassine(pour le compte d'Israël) Hariri .
une cellule faite de membres de services secrets syriens qui assassine (pour le compte d'Israël) Hariri .

Dans les deux cas,rien n'interdit de penser et même tout porte à croire que "la tête" de la cellule,sait fort bien ce qu'elle fait et pour qui elle le fait,alors que cette même tête persuade la "base" qu'elle agit dans un but strictement patriotique ,suivant le bon principe des services secrets,rien ne vaut un "bon coupable",sur de "son bon droit",et qui en outre le revendique bien fort ...

Si l'on en revient aux accusations qui remontent "tout droit" vers Damas (ce que je ne nie pas; je m'étonne seulement que la route soit si droite, c'est "tout" ...) on en arrive à soulever certains points "curieux" :


Le rapport du juge Detev Mehlis qui accuse la Syrie et des officiers supérieurs libanais d'avoir assassiné Rafic Hariri, repose, à ce que l'on sait, sur les témoignages d'agents manipulés par des services secrets occidentaux et israéliens, ou par Rifaat Al-Assad ­ oncle de Bachar ­ qui rêve d¹accéder au pouvoir à Damas.

Le principal témoin de l'assassinat de Rafic Hariri : Mohamed Zouheir Siddiq, qui avait prétendu être un membre important des services secrets syriens au Liban, en fait un simple chauffeur d¹un général syrien, était un escroc protégé par ce même Rifaat Al Assad, et était recherché pour détournement de fonds.

Selon Der Spiegel (22/10/05), il a avoué à son frère être devenu « millionnaire » en récitant sa leçon.

Mohamed Zouheir Siddiq n'a pas participé à l¹attentat,
il n' a pas mis son appartement à la disposition des comploteurs.
Les noms des sept officiers du renseignement syrien et des quatre généraux libanais lui ont été soufflés.
Il n'a pas vu avant l'attentat,stationné dans une caserne syrienne, le van Mitsubishi qui a explosé au passage du convoi de Rafic Hariri -

L¹autre témoin-clé, dit « témoin masqué » : Houssam Taher Houssam, syrien d'origine kurde, présenté comme un ancien officier des services de renseignement syriens, était coiffeur à Beyrouth et informateur des services syriens.

Lorsqu'il s'est rétracté à Damas, il a accusé un journaliste - Farès Khachane ­ de lui avoir dicté ses déclarations,et ce journaliste était, selon lui, aux ordres de Saad Hariri, fils du Premier ministre assassiné, et en relation avec « des Américains et des Israéliens ».
Toujours selon lui,ce serait Hassan Sabeh - ministre de l¹Intérieur libanais ­ qui lui
a demandé ce faux témoignage contre 1,3 million de $.

Enfin, Louay Al-Saka, un syrien détenu en Turquie présumé coupable d¹un attentat à Istanbul, soit disant «n°5 d¹Al Qaïda», devait, semble-t-il, jouer le rôle de témoin de rechange.
Selon son avocat, quatre agents de la CIA lui ont proposé dans sa cellule la vie sauve et une forte somme d¹argent pour déclarer que le Général Assef Chaoukat voulait qu¹il recrute un homme suicide irakien pour éliminer Hariri. Prudent, Al-Saka a refusé le marché offert par les Américains.

Les aveux de Rafeh :

(soulignons toutes fois que ses aveux ont été obtenus par la police syrienne ....) .


Rafeh a avoué avoir organisé une série d¹attentats contre des personnalités libanaises ou palestiniennes.


En 1999 et 2003, il a tué deux dirigeants du Hezbollah.
Le 20 mai 2002, il a assassiné Jihad Jibril qui dirigeait la branche armée du FPLP-CG (Front Populaire pour la Libération de la Palestine ­ Commandement général), fondé par son père. Cet attentat avait été revendiqué par un « Mouvement des Nationalistes libanais », créé pour la circonstance,et à l'époque, Israël avait démenti être responsable du meurtre.

Le 26 mai 2006, il assassine Mahmoud Majzoud, membre du Djihad islamique qui, victime d¹un attentat similaire, il y a deux ans, avait installé des caméras de surveillance dans ,et devant son immeuble.
Ces caméras ont disparu ,et il est interdit de dire que les terroristes ont tiré des enseignements de l¹attentat contre Hariri . Nous constatons seulement que cette fois,ils ont pris les caméras, alors qu'ils avaient oublié de neutraliser celles de la banque HSBC qui ont filmé le van Mitsubishi près de l'hôtel St Georges.
Les incohérences du dossier à charge des syriens :


Les comploteurs, présentés comme des professionnels du renseignement, se réunissaient à l'hôtel Méridien à Damas qui ne passe pas pour un endroit discret.

Eux pour qui les écoutes téléphoniques n¹ont pas de secret, n'arrêtaient pas de s'appeler sur leurs portables.
Nawar Habib Dona, marchand de cartes téléphoniques à Tripoli, qui a vendu celles liées à l¹attentat, est mort dans un « accident de la route ».
Le système de sécurité électronique du convoi (fabriqué par une société israélienne) se serait mystérieusement désactivé juste une fraction de seconde avant l'explosion.

Antécédents israéliens : l'attentat de Berlin en 86 .

L’enquête du juge Detlev Mehlis sur l’assassinat de Rafic Hariri ressemble à celle qu’il a menée après l’attentat à la bombe dans la discothèque La Belle, le 5 avril 1986, à Berlin Ouest.
L’attentat avait provoqué la mort de deux GI’s et d’une femme turque, et fait plus de 200 blessés, dont 79 Américains.
Le Président Ronald Reagan avait aussitôt affirmé que les Etats-Unis avaient intercepté deux messages prouvant la culpabilité de la Libye et lancé l’Opération "Eldorado Canyon"; le 15 avril, Tripoli et Benghazi étaient bombardés. On dénombrait 41 tués - dont la fille adoptive du Président Khadafi – et plus de 220 blessés.

Pendant 15 ans,la version officielle a accrédité, sans la moindre preuve, la thèse du « complot libyen ».
En 1990, dans « Mossad. Un agent des services secrets israéliens parle », le colonel Victor Ostrosvky, révèle que les messages cités par Ronald Reagan sont l’œuvre du Mossad qui avait installé un émetteur clandestin dans un immeuble situé près de la caserne Bab al-Aziziyyah, résidence et bureau du Président Kadhafi.
Dès la fin mars 1986, les services d’écoute américains avaient déchiffré des instructions données à des terroristes, croyant qu’elles émanaient des services secrets libyens !

Le 25 août 1998, une contre enquête du magazine d’investigation Frontal, diffusée sur la chaîne allemande de télévision ZDF révélait que les terroristes arabes inculpés par Mehlis étaient des informateurs et des agents de la CIA, du BND allemand ou du Mossad.

Sources :

La commission Mehlis discréditée http://perso.orange.fr/do/ag/892.htm


Mais qui a assassiné Rafic Hariri ? par Gilles Munier (AFI-Flash du 21/2/05)

Interview de Jürgen Cain Kübel, auteur de « Mordakte Hariri. Unterdrückte Spuren im Libanon »
(Dossier de l'assassinat d'Hariri. Des indices passés sous silence au Liban)
http://www.oulala.net/Portail/article.php3?id_article=2409

L’espion du Mossad passe aux aveux, et plusieurs articles parus dans L’Orient-Le Jour sur le réseau du Mossad démantelé au Liban, sont sur le site : http://palestine.over-blog.net/categorie-136632.html

Quand le Mossad trame au Pays des cèdres, par Stefano Chiarini, il manifesto – 17/6/06
http://www.protection-palestine.org/article.php3?id_article=2890

Four Convicted for 1986 Disco Bombing http://www.ict.org.il/spotlight/det.cfm?id=706

German TV expose CIA, Mossad links to 1986 Berlin disco bombing
http://www.wsws.org/news/1998/aug1998/bomb1-a27.shtml

« Mossad. Un agent des services secrets israéliens parle », de Victor Ostrosvky et Claire Hoy - Editions Presses de la Cité, 1990. Israël avait tenté de faire interdire la parution du livre aux Etats-Unis.

Arrow C'est vraiment moche tous ça !!!!!!!! Et après on ose critiquer les musulmans !!!!! Heureusement Dieu fera justice !!! 8)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nourislam.top-forum.net
 
Israël impliqué dans l'attentat d'Hariri ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Temps X et "le visage de Dieu"
» azoospermie
» Un nouveau moyen d'arrêter la division cellulaire : le GABP
» Grande-Bretagne: Un Réseau pédophile meurtrier lié au gouvernement et l`élite.
» Pensées de Einstein

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Nour Al-Islam :: Actualité et information :: Débat généraux d'actualités-
Sauter vers: